Impact de la dynamique agricole sur la durabilité des périmètres agricoles traditionnels: cas des oasis des monts du Ksour - Algérie

  • Habi Mohammed Professeur, Faculté de Technologie ; Université de Tlemcen
  • Morsli Boutkhil Chargé de Recherche, INRF, Tlemcen 13000 Algérie
  • Hamel Mohamed Doctorant, Faculté de Technologie ; Université de Tlemcen
Palavras-chave: dégradation du sol, fertilité, érosion, echniques traditionnelles de CES, Agriculture, oasis du Sud Ouest algérien

Resumo

La zone présaharienne des monts du Ksour, faisant partie de l’Atlas saharien, particulièrement fragile, est appelée à subir de profondes et importantes
mutations. Dans cette zone agro-pastorale où l’agriculture est pratiquée depuis des millénaires dans les périmètres du Ksour (oasis), l’activité agropastorale,
vocation économique principale, est menacée dans son existence par les pratiques inadéquates. Le périmètre traditionnel d’Ain Sefra (oasis du Sud-Ouest algérien) qui dispose d’une tradition ancestrale et d’un savoir-faire diversifié aussi bien dans la pratique de l’agriculture et la gestion du sol des milieux arides que dans la gestion de la ressource en eau qui menace sa durabilité. Cette étude qui s’est intéressée essentiellement aux aspects agro pédologiques et aux aspects socio-économiques, liés à l’exploitation des ressources en eau et en sol a permis de montrer que les ressources en eau et en sol ont tendance à se dégrader et à s’épuiser. Le problème du contrôle et de la gestion de ces ressources se pose avec acuité dans les nouveaux périmètres de mise en valeur agricole. Les impacts commencent déjà à se faire sentir sur l’ancien oasis mettant en danger sa durabilité.

Downloads

Não há dados estatísticos.
Publicado
2019-02-20
Edição
Secção
Artigos